Quentin BIARDEAU & Valentin CECCALDI

Brume et ruines ont un goût de bruine.
Vieilles pierres et mousse font que le pavé glisse.
Les saillies s’usent, la contrescarpe a du plomb dans l’aile.
Les propriétaires croulent et la descendance s’inquiète.
Alors à Saint Flouzois, chaud devant sur la grande esbroufe.
Du bien qui tape dans l’œil et du lingot voilà ce qu’il nous faut.
Ameuter le grand ramdam et détourner au tout venant les fruits d’une noble Tombola.
L’occasion est unique. Bonimenteurs et bons barons jouent du télégramme.
Le relais se passe. Et La foule, elle, déjà se masse.
Rue paillarde et grosse gadoue. Concours de cloches. Premier prix : voyage avec les morses !
Informés d’une telle aubaine, Durio et Béthinus, prestement se mettent en route.
Ils attrapent au vol un poney afin d’y charger tambours, guimbardes et pléthore acoustique.
Pour eux il n’y a pas là matière à galvauder, voilà un lieu où fulmine leur duale identité.
Tout indiqué pour s’écouter une Sonate gigogne ou mille et un menuets.

 

DURIO ZIBETHINUS : poissons frais   (BECOQ – 2013)

Quentin BIARDEAU : Saxophone soprano, alto, ténor, clarinette Bb, flûtes à bec, saxi, percussions, Casiotone MT-11, magneto cassette recorder Schneider TR3605.

Valentin CECCALDI : Violoncelle, grosse caisse préparée, guide-chant electrique, piano à lames, dan-bau, tube PVC.

ACHETER ICI

 

LÜDICKE : ciné-concert   (2013)

Quentin BIARDEAU  //  Valentin CECCALDI
Robin MERCIER  //  Jean-Pascal RETEL

Seul.
S’imaginer décharger des cartons
Trier des cartons.
Compiler du divers et du varié.
Les consignes sont claires, nulle raison de s’abstenir.
Il y va du don de soi, ou de la résignation,
C’est selon.

dossier de présentation

Quentin BIARDEAU
+33(0)672642936