Théo CECCALDI - Violon   //   Roberto NEGRO – Piano
Valentin CECCALDI – Violoncelle   //   Adrien CHENNEBAULT – Batterie

.
.

La Scala, c’est une histoire d’échelle.
Loin de la topographie mieux vaut penser barreaux. Mais sans vase-clos et avec Grimpette et Grands Espaces pour compères.
Disons donc plutôt une histoire d’escabeau. Pour la rime. Et pour le savoir-faire maçonné. Pour entretenir avec verve ces aspirations au vertige.Tanguer. Bruisser un souffle. Et puis de nouveau s’admonester du frisson. Au pire l’ambiance se fera gaudriole.
C’est que le risque a cette part de joie concomitante bien à lui. De même que le réconfort est salutaire à la chute. « C’est en jouant avec le feu qu’on se brûle les ailes » disait ma tante.
Et pour cause elle était championne des Scalades.

Elle est partie loin.

En toute simplicité.

 

 

LA SCALA  (AYLER RECORDS- 2014)

« Quand c’est beau c’est très beau, quand c’est écrit c’est bien écrit, quand c’est improvisé ça part loin, et quand ça tabasse ça tabasse sec. »
Olivier Acosta, Mozaïc Jazz

« Their compositions stress the dramatic, demanding plot, juggling beautifully between tormented contemplation and explosive lyricism. »
All About Jazz

« L’humour est omniprésent dans cette façon de traverser le XXè siècle par le chas d’une aiguille, en y pénétrant par la face écrite pour en ressortir par son envers improvisé. »
Franpi Barriaux, Citizen Jazz

« On circule de la tendresse à l’envol, de la méditation à la révolte, de la nuit à la lumière, le tout avec une science des transitions consommée. »
Philippe Méziat, JazzMagazine

Roberto Negro
info@robertonegro.com
+33 6 08 84 48 58
Théo Ceccaldi
theoceccaldi@hotmail.fr
+33 6 81 94 50 02