Léo JassefPiano

 

 

Léo Jassef commence le piano à l’âge de quatre ans. Très vite, il se dirige vers le Jazz – dont il apprend les rudiments avec Heri Paredes au Conservatoire du Perreux / Bry-sur-Marne – avant de rentrer au Collège de Marciac. C’est là qu’il forme le quartet Lafé Bémé avec Jean Dousteyssier, Jordi Cassagne et Théo Lanau, avec qui il se produit sur de nombreuses scènes en France (Salle Nougaro et Halle aux grains de Toulouse, Jazz in Marciac, Jazz à Vienne, Jazz à Oloron, etc), et à l’étranger (tournée au Cap-Vert en 2007, tournée au Brésil en 2009 – avec notamment le festival Tudo e Jazz à Ouro Preto).
Entretemps, d’autres groupes voient le jour, comme la Tribu des Fous de Bassan ou Michto la Pompe, avec lesquels il fait également de nombreux concerts.

Parallèlement, Léo poursuit ses études au Conservatoire d’Agen et au CRR de Toulouse en piano classique, composition contemporaine, composition électroacoustique, écriture et direction, avec des professeurs tel que Hélène Serbat, Ana Garay, Michel Dru, Bertrand Dubedout ou Guy Ferla. En 2010, il rentre dans la classe de Jazz du CRR de Paris ou il travaille avec Jean-Charles Richard, Emil Spanyi, Joe Quitzke, Gabor Gado, Joëlle Léandre, Daniel Humair, Louis Sclavis ; et obtient son prix en 2012.
Il suit également l’enseignement de Patrick-Marie Aubert, chef de choeur à l’Opéra National de Paris et du concertiste Emmanuel Ferrer-Laloë.

Dans ses projets récents, la musique improvisée prend une place prépondérante, à l’image du double quartet MST (où il travaille avec le chanteur basque Beñat Achiary) et du Trio à Lunettes (où il la mêle à ses propres compositions).Depuis septembre 2012, Léo étudie le Jazz au CNSM de Paris avec Hervé Sellin, Pierre de Bethmann, Ricardo del Fra, François Théberge et Dré Palemaerts, et suit la classe d’Improvisation générative d’Alexandros Markeas et Vincent Lê Quang.

Il est membre du TRICOLLECTIF, réunion de musiciens improvisateurs orléanais et parisiens.

 

 

Au sein du TRICOLLECTIF :
Trio à lunettes