Théo Ceccaldi – Violon
Gabriel Lemaire – Saxophone alto, baryton
Guillaume Aknine – Guitare électrique
Valentin Ceccaldi – Violoncelle
Florian Satche – Batterie

 

Penser charade. Et irrationnaliser.

Ma première trouve sa raison d’être dans les eaux qui l’encerclent,
ses plages et ses palmiers. Mon second soulage les déviances.
Abstrait, brut, déco, post-machin ou contemporain c’est selon.
Mon tout est, et toujours sera, le statut plénipotentiaire des Toons.
Le propos se veut donc anti-décadent. Marche arrière sur le progrès.
A grands coups de chaudes embardées. Le côté câlin en plus.
L’humour en palette. Jouir des codes couleurs pour ne pas s’estourbir.
Danser la polka pendant que le loup n’y est pas. Mickey a changé de bande.
Et bien aidé de ses belles esgourdes, affûte accents, danse le sarcasme et trucule volubile.
« Ouïe c’est vrai » avoue-t-il.
Mi-punk, mi-raisin. Deux trio en un. 3+3 = 5.

 

TOONS – 7 Nains (Tricollection – 2013)

Les 7 Nains, premier répertoires de TOONS, est une pièce imagée, comme un conte musical sans paroles où se dévoilent, une à une, les personnalités de ces 7 nains hérités des frères Grimm et ancrés dans l’imaginaire collectif. J’aime jouer avec ces images simples qui ne sont que des points de départ à un voyage sans guide où chacun se perdra en route.

Valentin Ceccaldi