Découvre la Fontaine de l’Amour avec Nous

Guillaume Aknine

© Jean-Pascal Retel

Mr Aknine aime à ce qu’on flatte son habileté autour d’une table de ping-pong. C’est-à-dire qu’il le mérite puisqu’il est Le Champion de l’équipe, pour tout ce qui se touche, de près ou de loin, aux jeux avec raquette – de par sa formation de guitariste, à n’en pas douter. Cette adresse manuelle a fait de lui le triple vainqueur de la Coupe des Soirées Tricot, illustre titre que l’ensemble des membres du Tricollectif s’arrache avec les dents. Mais lui, il surfe au-dessus de la mêlée, le fair-play pour règle d’or, le cheveu toujours impeccable, les genoux idéalement fléchis, tout simplement svelte et élégant. En 2012, suite à quelques tracas physiques, il décide de faire de sa santé une véritable priorité, il met alors un terme aux sorties nocturnes et aux autres agréments propres à son existence, propres à ceux d’un artiste en vogue. ++

Quentin Biardeau

© Jean-Pascal Retel

Mr Biardeau a de grands talents d’humoriste. D’aucuns diraient que c’est une véritable éponge. Quelque soit le profil de ses interlocuteurs, il se met à l’écoute, s’adapte, s’imprègne de l’état d’esprit général et parvient à faire mouche. En toutes circonstances, vernissage guindé du vendredi soir ou banquet champêtre du dimanche, il fait ainsi preuve de remarquables dispositions pour poser ce qu’il appelle « La bonne-ambi ! ». Néologisme de son invention qu’il faut comprendre comme « passer un moment dans une ambiance agréable ». Grand amateur de collagène, sa principale source d’inspiration n’en reste pas moins les sites participatifs de vidéo en ligne. On peut d’ailleurs retrouver sa sélection mensuelle sur son compte personnel https://youtube.com/silicone-et-turbo-folk. ++

Théo Ceccaldi

© Jean-Pascal Retel

Mr Ceccaldi n’est rien de moins que l’éminence grise qui se cache derrière les « Dany’s Jam Session », les célèbres rencontres improvisées parisiennes du mercredi qui se tiennent au bistrot Chez Dany au 109/111 rue de Ménilmontant. Dans une ambiance fin de siècle, tendance écolo-coco, on y voit passer chaque semaine la crème de la crème des musiciens pour qui l’argent ne fait pas le bonheur. L’origine du succès populaire de ces soirées, tient sans doute autant à ses qualités pédagogiques naturelles, qu’à l’ampleur de son carnet d’adresses. Du reste, on peut raisonnablement imaginer que sa propension à être de la meilleure compagnie auprès des dames n’aura fait qu’accentuer le caractère positif de son flegme et de sa bienséance. ++

Valentin Ceccaldi

© Jean-Pascal Retel

Mr Ceccaldi n’a pas mis longtemps à se forger une solide réputation au sein de la grande famille du Jazz francophone. En moins d’un an, sa place était faite. Mieux, il s’était fait un nom : Le Bousier. A l’essence de cette notoriété soudaine, une détermination à toute épreuve et une capacité à s’envoyer des volumes de travail tout à fait considérables. Lors de sa profession de foi, il avait promis à ses parents qu’il épouserait une disquaire et qu’il sauverait l’industrie du disque. Malheureusement pour lui aujourd’hui, l’institution du mariage a du plomb dans l’aile. Ne lui reste donc que l’amour. L’amour pour les labels indépendants. L’amour pour les disquaires. L’amour du disque compact. Et l’amour de la lentille du lecteur CD qui tourne et tourne sans relâche pour nous offrir le meilleur du son. En qualité Haute Fidélité, cela va sans dire. ++

 

Adrien Chennebault

© Jean-Pascal Retel

Mr Chennebault est le Messager pour la paix du Tricollectif. Il est pour l’Organisation ce que l’échancrure est au col, un véritable vecteur d’ouverture et d’oxygène. L’été, il pare son torse d’un maillot de corps de type « marcel blanc immaculé » et laisse ainsi apparaître la colombe qui orne son épaule gauche. Gauche, comme la couleur politique qui nourrit ses aspirations au dialogue et où il puise toute l’énergie qu’il engage pour souder le collectif, et ainsi mieux en propager le mythe. Etonnant voyageur ! lorsqu’il n’est pas sur les routes pour œuvrer au bien-être de tout à chacun, c’est chez lui, qu’il prend le temps du repos. Et là, auprès des siens, dans le calme de son écrin de verdure, il partage ses riches mémoires et lit quelques unes de ses plus nobles histoires. ++

Gabriel Lemaire

© Jean-Pascal Retel

Mr Lemaire représente une certaine idée de la sagesse au sein du Tricollectif. En des termes plus explicites, disons qu’il en est le Zen Master. Il a fait de la discrétion un savoir-vivre, de la méditation une éthique. Alors que l’époque actuelle semble être celle d’une généralisation, par la diffusion et la multiplication, des formes « entreprise » à l’intérieur du corps social, il assume au quotidien son goût pour la pondération et son refus de devenir un « entrepreneur de lui-même ». Il donne ainsi à la notion de silence une conception éminemment positive. Ce choix d’un usage pragmatique du silence ne saurait s’apparenter à celui du « non-être » mais incarne bel et bien la matrice de sa résistance aux injonctions concurrentielles de l’art néolibéral de gouverner. ++

Robin Mercier

© Jean-Pascal Retel

Mr Mercier a toujours raison. Telle est sa posture clinique, l’axiome de base à partir duquel il fonde sa mission au sein de la grande entreprise de prosélytisme qu’il mène avec acharnement autour du Tricollectif. Tel le lézard, son animal fétiche, il aime à se louvoyer le colibri au soleil avant d’aller se reposer le melon sous une fraiche pierre blanche. Cependant, dans ces deux situations, il restera disponible à l’Art de la Dispute, ainsi que Beaumarchais le nommait. Envie de vous amuser? Plaisez-vous à le contredire, vous aurez alors accès à pléthore de théories marginales et expérimenteuses qui aiguiseront votre verve polémique pour longtemps. Scribe, bouffon, espion ou illustre tocard ? Libre à vous de dénicher le vrai du faux dans son vaste délire.

Roberto Negro

© Jean-Pascal Retel

Mr Negro appartient à la catégorie des félidés. C’est un chat. Chat parmi les chats, ni chat domestique ni chat de gouttière mais chat absolument chatesque. Joueur, sa patte est de velours et son humeur plutôt câline. Le seul impair qu’il a commis dans sa vie de chat, c’est d’avoir porté à un moment, une queue de cheval. Mais qui n’a pas connu quelques errements dans la construction de son identité ? Il faut parfois savoir mélanger les genres, se laisser séduire par le kitsch, s’abandonner au folklore, au régional, accepter ses excentricités. Tout cela pour ensuite mieux revenir à l’essence de son existence, à l’intuition de son être-au monde. On parle alors d’enrichissement personnel, et cette dialectique, Mr Negro en a fait une gageure. ++

Jean-Pascal Retel

© Jean-Pascal Retel

Mr Retel, c’est un peu le Mr Contraire du Tricollectif. Il se prédestinait à une carrière chez les professionnels des musiques actuelles de night-club sous le nom de DJ Moustache, mais comme tout le monde s’accordait à lui tresser des lauriers, il a eu de sérieux doutes et s’est lancé dans la production vidéo. En effet, il est doté d’un esprit méta-cartésien et tire une inspiration constante du plus subtil registre de l’anticonformisme. Non pas qu’il joue de la négation par mauvaise foi, mais plutôt qu’il considère que rien ne vaut une bonne antithèse pour nourrir une thèse construite de manière par trop expéditive. Bien lui en a pris, il est désormais disponible sur tous les « stream » de qualité et poadcastable en 24/24 via les plateformes électroniques de téléchargement. ++

Florian Satche

© Jean-Pascal Retel

Si vous dussiez croiser un jour Mr Satche, soyez sans crainte et risquez-vous à lui demander votre chemin. Il en profitera pour vous inviter immédiatement à déjeuner avec lui, et vous conduira tout droit dans la meilleure maison du quartier. Il vous détaillera alors avec force à propos les quelques truculences de la carte, avant de multiplier les saillies en tout genre, abusant allègrement de votre temps pour vous narrer ses meilleures histoires, ses derniers voyages autour de la planète, et ses multiples « gigs » à venir avec les grands de ce monde. Finalement, peu importe la direction dans laquelle vous repartirez, car après cette dégustation d’une rare spécialité du terroir, vous aurez les idées neuves pour la journée et, cela va sans dire, des disques pleins les poches. Même que s’il est dans un bon jour, il prendra la note à son compte! ++